Copyright : Myriam Tirler

ECDYSIS

ECDYSIS puise sa dynamique créative dans la transformation du corps. Dans une forme de rituel incantatoire, Jérôme Brabant met en relief les mues successives où le corps devient un enjeu de libération, d’émancipation ou de réinvention de soi. 

 

L’hybridité est un thème récurrent dans les pièces de Jérôme Brabant. Dans ses deux premiers solos, Heimat et Impair, il déployait déjà une danse protéiforme où le corps devenait un paysage mouvant, en changement permanent. Une signature. Selon Spinoza « Nul ne sait ce que peut un corps»  mais Jérôme Brabant l’explore inlassablement au fil de ses créations. Ce nouveau projet est né d’une rencontre, celle avec une femme transgenre de 60 ans qui a fait sa transition à l’âge de 50 ans. En écho à ce parcours atypique, le chorégraphe développe un parallèle entre le passage du masculin au féminin et l’art de la transformation du corps dans le mouvement dansé. Composant une cérémonie pour trois danseurs, un chanteur et un musicien, il déploie un récit où la danse devient moteur pour traverser différents états du corps, envisagé comme une matière polymorphe, transformable, en constante évolution. 

Dans cette métaphore de la transformation, la pièce ne cesse de creuser les possibilités de l’être, les glissements d’une identité à l’autre.

Au-delà des questions du genre et de la transidentité, ECDYSIS parle avant tout de la nécessité d’être soi et d’accepter l’autre. Utopie corporelle ouvrant sur le champ miroitant d’une société où chaque identité aurait sa place, la pièce se veut un hymne au droit à la différence et à la liberté. 

Anne de La Giraudière

CRÉATION 2020

Durée : 50 minutes

A partir de 12 ans

Conception et chorégraphie : Jérôme Brabant

Danse : Jérôme Brabant, Maud Pizon, Elodie Sicard
Chant et danse : Jérôme Marin

Création et interprétation musicales : Anthony Laguerre
Création lumière : Françoise Michel

Assistante à la chorégraphie : Deborah Coustols-Chatelard

Scénographie : Laurent Eisler / Jérôme Brabant
Costumes : Augustin Rolland

Création objets scéniques : Laurent Eisler

Administration/production : Perrine Brudieu, Guillaume Fernel

Création / Coproduction : Manège, scène nationale-Reims, Charleroi Danse, CCN de Tours, Ballet de Lorraine CCN de Nancy, ACB, scène nationale de Bar-le-Duc.
Soutiens : Laboratoire Chorégraphique de Reims, DRAC Grand Est, Région Grand Est, ville de Reims, la SPEDIDAM, l'ADAMI.

Représentations à venir :

  • 3 novembre 2020 Manège, scène nationale-Reims

  • 6 novembre 2020 ACB, scène nationale de Bar-le-Duc

  • 2 et 3 mars 2021 Le 140 Bruxelles en co-présentation avec Charleroi Danse

  • 5 et 6 mars 2021 Charleroi Danse Les Ecuries-Charleroi

  • 26 mars 2021 CCN de Tours

 Copyright : Myriam Tirler
 Copyright : Alain Julien
 Copyright : Myriam Tirler
 Copyright : Alain Julien